Base de données de type chaîne de blocs de dernière génération

La chaîne de blocs d’origine de bitFlyer, « miyabi » (la plus rapide au monde1, deux millions de transactions par seconde, un algorithme de consensus développé indépendamment et un moteur d’exécution de contrats intelligents, robuste et ultrarapide, pour des performances ultimes) a franchi un nouveau cap historique.

1 D’après nos études

À propos de miyabi

Depuis sa création, bitFlyer s’est consacré à la recherche de possibles solutions de mise en œuvre pratique de la technologie de la chaîne de blocs, inaltérable et à haute fiabilité, notamment dans les domaines des transactions réelles et des contrats intelligents. Les chaînes de blocs basées sur la preuve de travail (PoW) ou la preuve d’enjeu (PoS) ont toujours posé problème par leur incapacité à garantir les données (finalité), en raison de divergences entre les blocs ou de « blocs isolés », issus de processus tels que la grosse scission. miyabi a été conçu pour garantir la finalité de façon permanente, au moyen d’un algorithme de consensus unique.

miyabi est la technologie de chaîne de blocs la plus rapide au monde (* d’après nos études). Elle préserve la durabilité qui fait la réputation des chaînes de blocs, tout en résolvant des problèmes tels que le règlement des transactions et les faibles vitesses de traitement. Grâce à son système conçu spécifiquement pour les entreprises, miyabi , notre chaîne de blocs privée, offre de nombreux avantages à ses utilisateurs.

La différencie entre miyabi et les autres bases de données
Base de données
BDD centralisée
RDBMS
valeur clé
Orientée objet
Orientée graphique
Base de données distribuée 
Apache Cassandra
DLT+ Inaltérabilité
R3CEV Corda
Chaîne de blocs (au sens large)+ BFT
Blockchain- Point de défaillance unique (SPOF)
Chaîne de blocs publique
Bitcoin
Ethereum
Aucune finalité
Chaîne privée
miyabiFinalité
Chaîne privée
Hyperledger Fabric
Comparaison des performances des chaînes de blocs
  •  Bitcoin: 2 transactions/s
  •  Ethereum: 7 transactions/s
  •  Principal concurrent: Environ 1 000 transactions/s
  • miyabi: De 1 500 à 2 000 transactions/s2Plus de 4 000 transactions/s sur un matériel haut de gamme

Inaltérabilité

  • miyabi offre un niveau de sécurité que les systèmes de bases de données classiques ne proposent pas.
  • Les données de chaque transaction sont stockées dans un bloc, puis un hachage des données de chaque bloc est stocké dans le bloc suivant, ce qui crée une chaîne de dépendance entre ces blocs.
  • Un tel chaînage entre les blocs assure la cohérence des données de la transaction. Il est facile de détecter l’éffacement des données d’une transaction, ce qui rend la falsification des données virtuellement impossible.

Finalité

  • miyabi permet la sécurisation de la finalité transactionnelle, par laquelle les données de chaque transaction peuvent être intégralement vérifiées.
  • L’un des problèmes principaux que présentent les chaînes de blocs utilisées par Bitcoin et Ethereum est que les données qui y sont consignées ne le sont pas irréversiblement.
  • Dans une chaîne de blocs de type Bitcoin, la probabilité d’écrasement des données décroît avec le temps. En revanche, l’algorithme de miyabi est conçu de telle façon que les données ne peuvent être altérées ou perdues, dès leur écriture.

Tolérance à la panne byzantine (BFT)

  • miyabi est une pure chaîne de blocs dotée d’une tolérance à la panne byzantine (BFT).
  • Les nœuds (serveurs) dont le comportement est fautif, pour cause de problèmes matériels, de piratage ou autres, sont appelés nœuds byzantins.
  • Une chaîne de blocs dotée d’une tolérance à la panne byzantine est capable de continuer à fonctionner correctement, tant que le nombre de nœuds byzantins n’excède pas un certain seuil. Les anciens systèmes ne disposaient pas d’une tolérance à la panne byzantine, et le système se retrouvait totalement hors-service lorsque l’un des serveurs cessait de fonctionner. Des mesures comme la triple redondance modulaire sont mises en œuvre pour prévenir de tels épisodes, mais elles ne protègent pas totalement du piratage.

Point de défaillance unique

  • miyabi ne nécessite pas d’autorité de certification. Une autorité de certification est un point de défaillance unique, et un incident technique ou une attaque par déni de service distribuée (DDoS), menée contre l’autorité de certification, présente un risque de mise hors-service totale de la chaîne de blocs. Même si des mesures de redondance sont mises en œuvre sur l’autorité de certification, elle n’en demeure pas moins un point de confiance unique (SPOT). Avec miyabi, le paramétrage des privilèges s’effectue au moyen d’une clé confidentielle, ce qui élimine les points faibles que comportent un point de défaillance et un point de confiance uniques.

Contrat intelligent

  • « Kotowari », le moteur d’exécution indépendant de miyabi, exécute les contrats intelligents de façon rapide et fiable. Une assistance technique classique est également proposée pour les contrats de séquestre. Il est possible d’échanger plusieurs biens simultanément, et les contrats horodatés sont infalsifiables.

Contre-mesures en cas de catastrophe (haute disponibilité)

  • miyabi dispose d’une haute disponibilité, même en cas de catastrophe. Dans le cas où un désastre cause la perte d’une partie des serveurs (nœuds), l’intégralité des données est stockée sur chaque nœud, de sorte qu’il demeure possible d’accéder aux plus récentes données correctes. Par exemple, une approche consistant à maintenir des serveurs à divers emplacements, comme au Japon, aux États-Unis ou en Europe, permet de mettre en place un système flexible et à haute résilience.

Performances (capacité de traitement)

  • miyabi est capable de traiter 2 000 transactions par seconde (4 000 sur du matériel haut de gamme) et se targue des performances les plus élevées au monde (d’après une étude menée par notre société) parmi les chaînes de blocs à la finalité assurée.
  • Les technologies de chaînes de blocs existantes ont lutté contre les problèmes de vitesses de traitement extrêmement basses.
  • Sa prise en charge de la finalité, sa tolérance à la panne byzantine (BFT), son élimination du point de défaillance unique (SPOF) et ses hautes performances (capacité de traitement) confèrent à miyabi sa supériorité technologique.

Latence

  • miyabi offre des délais plus courts que les autres produits à base de chaînes de blocs, d’une à quatre secondes (alors qu’Ethereum nécessite un délai de 12 secondes et n’assure pas la finalité).
  • Une chaîne de blocs et un type de base de données distribuée. Ce que nous appelons une chaîne de blocs consiste en un système comprenant une nouvelle base de données, dotée de caractéristiques comme l’infalsifiabilité, la finalité et la tolérance à la panne byzantine, ainsi que d’un environnement d’exécution des contrats intelligents. Étant donné que les nœuds et les données sont répartis sur le réseau, la vitesse, la capacité et les délais de traitement dépendent largement du débit du réseau.
TOP